Pochette Surprise : One-O-One, de Depeche Mode (1989)

Pochette Surprise est une série de podcasts consacrée à l’histoire de la musique à travers les pochettes de disque. Le travail des photographes, des typographes, des dessinateurs et des artistes qui ont hissé ces bouts de carton, de plastique, au rang d’objets visuels à part entière, a lui aussi façonné le show-business.

Ce trimestre, la doublette Mao/Recorder retourne en 1989 pour voir comment le One-O-One de Depeche Mode et sa pochette signée Anton Corbijn les ont propulsés encore un peu plus haut en plein chambardement de la galaxie musicale mondiale. 

 « En regardant ces quatre modèles masculins, punaisés et démultipliés, on pourrait croire au triomphe des apparences, mais l’ironie sied bien à ce groupe. La tournée joue le titre du dernier album et s’intitule Concert For The Masses. Martin L. Gore dira plus tard : « franchement, qui à part George Michael peut prendre ce titre au sérieux ? »


Mister Recorder et Erwan Le Mao (La Fabrique documentaire)