Les podcasts font du ski

Je suis une amie qui vous veut du bien, qui vous échange une addiction contre une autre. Je suis une amie qui vous saoule, qui vous grise le cerveau et les oreilles. Je suis le Netflix des podcasts. Entre tendances actuelles, connivence algorithmique, je(u) binge et défriche pour vous.

Si la place vous manque dans les valises mais pas sur votre téléphone, si vous ne pouvez amener votre simulateur d’aube à la montagne et que le passage de la dameuse à 6h du matin vous stresse, mettez de la voix dans les oreilles pendant ces vacances d’hiver.

Il ne faut pas grand-chose pour écouter un podcast : une bonne application (TuneIn ou RadioPublic), des écouteurs pour ne pas gêner la tribu et une bonne connexion internet (ce qui peut s’avérer un peu plus compliqué que prévu en altitude). Si vous êtes du genre à embarquer la glacière avec tous vos plats préparés pour la semaine, faites de même avec les podcasts.
Pour une progression en douceur, voici le programme sportif de vos oreilles.

 

> Le jardin d’enfants

The Unexplainable Disappearance of Mars Patel
(depuis 2016, 2 saisons)
Genre : fiction

Un narrateur à la voix résolument british, une école privée, un mystère, jusque-là rien de très original. Mais les acteurs sont des enfants. Y a comme un air de Harry Potter, même si on est plus proche de Stranger Things. Ça rendra votre collégien d’enfant dingue et bilingue sous peu. Une version télé est à l’étude, après une déferlante de prix.

 

> La piste verte

WTF with Marc Maron
(depuis 2009, beaucoup beaucoup d’émissions)
Genre : interview

Karine Le Marchand a peut-être interviewé François Fillon mais Marc Maron a eu Barack Obama dans son studio-garage. WTF with Marc Maron, c’est l’anti Heure Bleue, c’est criard, voire hystérique, mais heureusement uniquement sur les temps des monologues-sketchs nombrilistes. Le reste, c’est entre 1h et 1h30 de buddy talk avec des célébrités. Nul autre endroit sur la planète médiatique ne permet d’avoir le type d’échanges qu’a réussi à instaurer Marc Maron avec les stars. Que ce soit avec Bret Easton Ellis, Kim Gordon ou David Byrne, le dispositif tient la route. Pas de voix murmurée à la Trapenard, pas de louanges démesurées, juste un type en chemise de bûcheron, clope au bec, qui parle dans le micro. Et ça fait dix ans que ça dure.
(Pour les non-orthodoxes du podcast, vous pouvez aussi le suivre sur sa chaîne Youtube.)

 

> La piste bleue

Radio Ambulante
Genre : reportage

Si vous vous refusez à l’anglais, que vous rêvez des vacances à Cuba et que vous ne ratez aucune projection de documentaire dans votre cinéma d’art et essai local, Radio Ambulante sera votre prochaine caution de gauche. Conçu et réalisé par NPR, la radio publique états-unienne, Radio Ambulante est un Sur les docks de langue espagnole qui s’intéresse à la réalité des pays de l’Amérique du Sud. Fait avec l’exigence du label NPR, avec des sujets qui font écho à l’actualité, Radio Ambulante prend le pouls d’une réalité à la fois locale et globale.

 

> La piste rouge

Serial
(depuis 2014, 3 saisons)
Genre : investigation

Le whodunnit qui a captivé les oreilles américaines en décembre 2014 par la Élise Lucet du fait divers non-élucidé, Sarah Koenig. Serial est la référence ultime en podcast d’investigation et les révélations de la première saison ont entraîné la réouverture du procès d’Adnan Syed, inculpé pour le meurtre de sa copine, Hae Min Lee.

 

> La piste noire

Criminal
Genre : reportage

Délit, petit larcin, meurtre sanglant, a priori on est dans le sommaire du Nouveau détective. Mais Criminal n’attire pas par le racoleur mais par la profondeur avec laquelle la réalisatrice Phoebe Judge traite ses sujets.

 

> Le hors-piste

99 % invisible
Genre : Wikipedia du design

99 % invisible n’a rien inventé à part la meilleure façon de parler des inventions et du monde qui nous entoure. 99 % invisible n’a rien inventé mais a un don pour l’observation du visible. Porté par la voix et le talent de Roman Mars, 99 % c’est le podcast qui nous fait voyager dans le monde, l’architecture et le design.

 

> La Transjurassienne

The Memory Palace
Genre : reportage

Il ne faut pas grand-chose pour faire un podcast, parfois un micro, une belle voix et une belle plume suffisent. À la manière d’un brocanteur, Nate DiMeo scrute, lit, écoute, note, arpente les vide-greniers du web et des archives municipales américaines. En long et en large, il collectionne les histoires et les raconte comme un chanteur de folk en chemise à carreaux.

Cristina H